« Cumul de risques professionnels pour les ouvriers, forte demande psychologique pour les cadres »

 

Tel est le titre de l’étude parue en octobre à laquelle la Carsat des Hauts-de-France a été associée à l’Insee et l’Or2s en tant que partenaire technique.

 

On y fait état d’expositions professionnelles qui différent selon les métiers, les secteurs d’activité ou les territoires.

Les ouvriers sont souvent exposés à des contraintes physiques, temporelles ou chimiques alors que les cadres font face à des contraintes facteurs de risques psychosociaux. Les risques chimiques et biologiques sont plus présents dans l’industrie, la santé et l’agriculture, alors que les contraintes temporelles sont plus importantes dans la sécurité, la santé et l’hébergement-restauration. Quant aux rapports tendus avec le public, on les retrouve plus fréquemment dans l’action sociale, la santé, l’enseignement et le commerce.

 

Au niveau des territoires, les zones d’emploi de la Vallée de la Bresle-Vimeu ou de l’ex-bassin minier sont davantage affectées par les contraintes physiques, chimiques et de rythme de travail alors que les zones d’emploi de la métropole lilloise sont particulièrement exposées aux tensions avec le public et aux fortes demandes psychologiques.

 

Retrouvez ici l’étude complète