C’est en Juin 2009, que l’entreprise Europipe Dunkerque fait appel à nos services (le Pôle Santé Au Travail : service d’appui technique sur les risques europipe1organisationnels de la Carsat Hauts-de-France), suite à une sensibilisation effectuée par les contrôleurs de sécurité en charge du suivi de l’établissement (Bernard Costier et Jean-François Duhr) ainsi qu’à la participation à une conférence (un rendez-vous de la prévention) dans laquelle le Dr Nathalie Delatre (médecin de prévention et responsable du Pôle Santé Au Travail à ce moment-là) était intervenue.

Leur demande écrite est alors d’avoir un soutien méthodologique afin «de progresser et de mener une réflexion particulière sur les risques psychosociaux en lançant une démarche collective dans l’entreprise».

Le «pourquoi» de cet engagement et de cette volonté de mener une action sur un sujet complexe qui «effraie» alors la plupart des entreprises, vous est raconté dans les différentes vidéos du web dossier que nous vous invitons à visionner.

Le premier film donne la parole à Mr Lavie, responsable du service Hygiène, Sécurité et Environnement et Mr Sillani, secrétaire du CHSCT.

 

Le second film revient sur l’histoire de cette démarche, en compagnie de Mr Leroux, directeur général entre 2003 et 2012.

 

Cependant de notre point de vue, nous ne saurions oublier de souligner les facteurs de réussite d’une telle démarche pouvant encourager d’autres entreprises à se lancer:

  • Nécessité d’une demande claire et partagée
  • Nécessité d’un engagement de la direction sur une démarche complète et durable (positionnement du porteur de la démarche)
  • Prise en compte des enjeux des salariés via les institutions représentatives du personnel (CHSCT, délégués du personnel)
  • Volonté d’agir sur les facteurs organisationnels (en lien avec les enjeux stratégiques) et de remettre le travail au centre du dialogue social
  • Une phase de diagnostic partagé permettant d’objectiver la situation grâce à un regard extérieur
  • Association des salariés à la démarche (du diagnostic à l’élaboration des pistes d’action)
  • Concours des acteurs de la prévention des risques professionnels (CHSCT, représentants du personnel, médecin du travail, contrôleur de la Carsat, l’inspecteur du travail)
  • Inscription dans une démarche globale de prévention des risques professionnels.

 

Le troisième film s’intéresse plus précisément au diagnostic et au questionnaire, présentés par Mr Sottiaux, directeur général depuis 2012.

 

Le quatrième film brosse une conclusion, à ce jour, sous forme de point d’étape de la démarche encore en cours, avec les témoignages de Mr Leroux, directeur général entre 2003 et 2012, et Mr Sottiaux, directeur général depuis 2012.