Outils et méthode pour s’organiser et baisser la sinistralité…

 

De plus en plus d’entreprises (appelées entreprises utilisatrices) recourent à l’intervention d’entreprises extérieures pour exécuter des travaux ou des prestations de service. Les salariés de l’entreprise extérieure sont alors amenés à travailler sur des sites qu’ils ne connaissent pas, et où l’entreprise utilisatrice exerce des activités qui leur sont inconnues, parfois en présence d’autres entreprises intervenantes. Cette multiplicité d’acteurs et cette méconnaissance des situations de travail sont donc susceptibles d’aggraver les risques existants et d’en créer de nouveaux.

 

 

Pour réduire les risques, une coordination générale des mesures de prévention avant et pendant l’exécution de l’opération, entre l’entreprise utilisatrice et les entreprises extérieures doit être mise en œuvre (articles R. 4511-1 et suivants du Code du travail). Cette coordination a pour objet de prévenir les risques liés à l’interférence entre les activités, les installations et matériels des différentes entreprises présentes sur un même lieu de travail.

 

Malgré le décret de 1992 proposant une démarche d’évaluation des risques articulée autour du plan de prévention, 15% des victimes d’accidents mortels appartiennent à des entreprises effectuant des travaux dans des entreprises utilisatrices.

 

Un webinaire pour mieux s’organiser

Lors de ce webinaire, nous reviendrons sur les étapes clés d’une intervention et les mesures de prévention opérationnelles à mettre en œuvre pour limiter les risques liés à ces interventions.

 

La Carsat Hauts-de-France vous propose un rendez-vous en ligne pédagogique le 27 mai à 14h afin de vous donner les clefs de la réussite.

 

N’attendez pas, inscrivez-vous !