Découvrez la méthode Anact & Assurance Maladie – Risques professionnels

 

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), en partenariat avec l’Assurance Maladie – Risques professionnels et l’Assurance retraite, met à disposition des entreprises un kit pour prévenir l’usure professionnelle* et favoriser un maintien durable en emploi.

 

 

 

Dans un contexte d’allongement de la vie professionnelle et de vieillissement de la population active, la prévention de l’usure au travail est un enjeu fort pour les entreprises et les salariés. Inaptitude, absentéisme, démotivation… sont autant de signaux qui doivent les inciter à mettre en œuvre une démarche de prévention.

 

L’Anact, en partenariat avec le réseau prévention de l’Assurance Maladie – Risques professionnels et l’Assurance retraite, propose sur son site web un kit complet pour prévenir l’usure au travail.

 

Ce kit permet aux entreprises de déployer une démarche en 4 temps :

  • Lancer et structurer la démarche
  • Repérer les symptômes de l’usure et définir les priorités
  • Analyser les origines de l’usure
  • Élaborer un plan d’action, le mettre en œuvre et l’évaluer

 

A chacune de ces étapes, des vidéos de sensibilisation, ressources documentaires, fiches mémo, sont proposées pour passer à l’action. Le kit contient des repères pour l’action et des outils expérimentés au préalable au cours d’interventions dans différents secteurs d’activité : Ephad, agroalimentaire, le BTP, la logistique.

 

Ce projet a bénéficié de l’appui du Fond social européen. 

 

Retrouvez le kit complet

 

*L’usure professionnelle résulte d’une exposition prolongée à des contraintes de travail telles que les exigences physiques, le travail de nuit, l’intensification du travail, l’accélération des changements dans le travail. Elle se manifeste sous diverses formes : troubles de santé et maladies professionnelles, inaptitudes, essoufflement professionnel, désengagement. Elle touche donc la santé des salariés et leurs capacités à réaliser le travail. Elle a aussi des effets néfastes sur la performance des organisations qui doivent faire face à l’absentéisme, aux restrictions d’aptitude, aux désorganisations ou problèmes de qualité que cela engendre, au turn-over, à la démotivation des salariés.