Une action collective et partenariale de formation-action

Projet à part entière, la prévention des TMS doit s’inscrire dans une démarche globale, menée par l’entreprise, qui s’appuie sur les principes de l’ergonomie : pluridisciplinaire, participative, systémique. Elle se fonde sur l’analyse de l’activité de travail des salariés.

La Formation – Action, proposée par le CESTP-ARACT, en partenariat avec les services de santé au travail de l’Aisne (SISAT et MTA) et la Carsat Nord-Picardie, est destinée à un binôme de professionnels de l’entreprise.

Elle vise à leur permettre de s’approprier une démarche de prévention des TMS, de la mettre en œuvre en tant que projet, jusqu’à l’élaboration d’un plan d’actions. La formation – action alterne des sessions en salle (apports) et des sessions dans l’entreprise (mise en œuvre).

Nous avons posé une caméra pendant une session, et nous vous proposons trois reportages issus de ce moment fort intéressant passé en compagnie à la fois des entreprises participantes et des intervenants.

Le premier film explique comment fonctionne cette formation, et c’est Frédéric Laurent, ergonome au SISAT, qui ouvre le bal :

 

C’est ensuite Jean-rené Lamour, ingénieur-conseil à la Carsat Nord-Picardie, ainsi que Laurence Samain, ergonome à MTA, qui reviennent sur une contextualisation plus élargie sur l’importance de présenter un travail collectif et sur la pluridisciplinarité :

 

Enfin, c’est Laurent Caron, chargé de mission au CESTP-ARACT, et Martine Clarisse, directrice administrative de l’entreprise Meca’Elec, qui prennent la parole sur la prévention des TMS et comment elle se décline ou doit se décliner aujourd ‘hui sur le terrain :

 

 

Mots clés :