Un organisme de formation habilité sur notre territoire : ne vous passez pas de cette opportunité…

Le combat contre les Troubles MusculoSqueletiques s’organise méthodiquement grâce à une démarche structurée. Celle-ci vous est présentée sur le site internet de l’action nationale TMS Pros. Focus sur une étape essentielle et sa déclinaison possible en région Hauts-de-France : la formation d’une personne ressource.

 

« ETAPE 2 / point 3 / Faites le point sur les compétences et les ressources mobilisables »

 

Business man making a presentation at office. Business executive delivering a presentation to his colleagues during meeting or in-house business training, explaining business plans to his employees.

 

 

Avant toute chose, il est essentiel de savoir de quoi on parle et ce qu’on attend d’une personne ressource. Avez-vous pris le temps de faire le quizz « Prévention des TMS : Avez-vous les compétences nécessaires au sein de votre entreprise ? » présent sur le site TMS Pros ? Si non, cliquez ici. En effet, la personne ressource sera capable de vous accompagner sur la quasi-totalité des champs contenus dans ce test.

 

 

 

 
Les 12 travaux de la personne ressource

 

Plus qu’un conseil expert et néanmoins amical de l’Assurance Maladie Risques Professionnels : une véritable obligation si vous voulez réussir à vaincre les TMS dans votre entreprise. Ainsi former une personne ressource sur le sujet vous permettra de :

 

  • Réaliser un bilan des TMS existants et identifier les situations de travail à risque de TMS,
  • Contribuer à la définition des objectifs de la démarche et des rôles des différents acteurs internes et externes,
  • Communiquer sur la démarche de prévention des TMS et ses différentes étapes,
  • Intégrer les salariés à chaque étape de la démarche,
  • Coordonner les acteurs,
  • Analyser les situations de travail en utilisant des outils adaptés,
  • Proposer des pistes d’amélioration des situations de travail,
  • Prioriser ces pistes et les formaliser dans un plan d’actions,
  • Evaluer l’impact des solutions de prévention mises en œuvre,
  • Elaborer des indicateurs pour assurer le suivi et évaluer la progression de la démarche,
  • Rendre compte au pilote de l’état d’avancement et des arbitrages nécessaires,
  • Assurer une veille dans le temps sur la maîtrise des risques de TMS.

 

Une fois ces prérequis posés, le chef d’entreprise doit savoir s’il dispose, dans ses effectifs, d’une personne capable de mener ces travaux. Sinon, 2 possibilités s’offrent à lui :

>> Recourir à une ressource externe,

>> Mais surtout : faire former une personne de l’entreprise !

 

Le dispositif de formation à la prévention des TMS

Ce dispositif prévoit :

  • Pour le responsable du projet (dirigeant) :

 

« Initier, piloter et manager son projet de prévention des TMS », cette formation vise notamment à la rédaction de la note de cadrage qui servira de référence à tous les acteurs du projet, tout au long de celui-ci. D’une durée d’une journée, cette formation est proposée par les services prévention des CARSAT.

 

  • Pour les personnes ressources :

 

« Devenir personne ressource du projet de prévention des TMS de son établissement ». D’une durée de 6 jours dont 2 demi-journées d’accompagnement en entreprise, cette formation apporte les connaissances nécessaires en conduite de projet et en démarche de prévention des TMS.

 

« Devenir chargé de prévention des TMS de l’établissement ». A destination des établissements de moins de 150 salariés et d’une durée de 3 jours, cette formation est centrée sur la mise en œuvre de la démarche et des outils associés.

 

Ces deux formations sont assurées par les organismes habilités.

 

Un organisme de formation habilité

 

METROERGO, propose la formation « Devenir personne ressource du projet de prévention des TMS dans l’entreprise » dans le cadre du programme TMS Pros, mais également la formation « Devenir chargé de prévention des TMS de l’établissement ».

 

 

Voici leur présentation de la première de ces deux formation : « L’intégration de l’ergonomie permet à la fois d’assurer la sécurité et la santé des salariés, d’améliorer les conditions de travail et de maîtriser les coûts et pertes de performance (productivité et qualité moindres, baisse de motivation, climat détérioré…) liées aux éventuels accidents du travail ou maladies professionnelles.

 

Cette formation répond aux besoins de montée en compétences des acteurs de l’entreprise dans la prise en charge effective de leur projet de prévention des TMS. Elle contribue à garantir la pérennisation des démarches de prévention engagées et à développer l’autonomie des entreprises.

Tous les services d’une entreprise, au travers des choix et décisions qu’ils prennent, impactent sur la santé des salariés. Tenir compte de critères ergonomiques au même titre que des critères techniques et économiques permet d’améliorer le fonctionnement global de l’entreprise ».