Aujourd’hui, nous choisissons de vous présenter le rôle et les missions de l’un des Comités Techniques Régionaux (CTR), le CTR 03. Pourquoi le 03 ? Et pourquoi pas ?

 

Si le 03 était un département, ce serait l’Allier. En langage CTR 03, ça donne quoi ?

Doté d’un champ d’intervention assez large et piloté par Jean-Pierre Jagodzik, ingénieur-conseil en Haute Picardie, le CTR 03 s’occupe des activités liées au transport, à l’énergie, au livre et à la communication. Au sein de ce comité, deux commissions sont à l’œuvre. Elles traitent des sujets différents. En effet, les membres du CTR ont exprimé la volonté de travailler sur deux points spécifiques : les troubles musculo-squelettiques (TMS) et la logistique.

Les TMS

La commission TMS, pilotée par Patrick Benguigui, ingénieur-conseil dans l’Aisne, a donc abordé le sujet en ciblant, avec la Carsat, les préparateurs de commande.

Pourquoi les préparateurs ? C’est un des métiers les plus exposants dans cette activité : 50% des accidents de travail sont liés aux manutentions manuelles et 90% des maladies professionnelles sont des TMS.

Pour les sensibiliser : la plaquette intitulée « Intégrer le risque TMS dans le document unique pour les préparateurs de commande ».

 

La logistique

Second sujet traité par le CTR 03 : la logistique et plus particulièrement les bonnes pratiques dans les opérations de chargement/déchargement à quai.Logistique

La décision de traiter ce sujet découle de la manière dont fonctionnent les CTR.

En effet, à chaque réunion un point est fait sur les accidents mortels des secteurs concernés. La proportion d’accidents mortels dans les opérations de chargement/déchargement à quai étant plus importante, il convenait donc de remettre l’accent sur les risques liés à ces opérations.

Ce projet est actuellement en cours et devrait aboutir très bientôt sous la forme d’un outil/document interactif. Destiné au chef d’entreprise, il se différenciera à plusieurs niveaux de la bande dessinée « Guide des bonnes pratiques de prévention : transport routier de marchandises ».

 

La BD ?

Projet de longue date, ce fut un travail de longue haleine pour un support inhabituel, qui a profité du talent de Jean-Claude Bauer, un dessinateur très connu des connaisseurs des études documentaires de l’INRS. « La particularité de cette BD et sa raison d’être, c’est la volonté de s’adapter à la cible », nous précise Jean-Pierre Jagodzik. Car ce document n’est pas à destination du chef d’entreprise – qui est habituellement LA cible des communications de prévention – mais bien des chauffeurs de poids lourds ou véhicules utilitaires. L’objectif de cette action de communication : que la BD soit lue. Tout simplement. Un réel travail d’adaptation du document a donc été réalisé.

 

Mis en ligne sur le site de la Carsat, ces documents sont également diffusés de manière très large directement dans les entreprises, par l’intermédiaire des membres de CTR.

Et c’est une pratique de diffusion qui permet aux représentants paritaires de s’engager pour l’entreprise. C’est le cas, notamment, de la BD qui a été remise à de très nombreux chauffeurs directement dans les entreprises via les membres du CTR 03. Et d’ailleurs, qu’en pensent ses membres ?

 

 

Témoignage de membre

Nous avons interrogé Sabah Dahmani, présidente du CTR 03 côté délégation patronale. « Tout le monde a donné ses idées, basées aussi sur des ressentis en entreprise. La logistique a été choisie parce qu’il était nécessaire de mettre en avant cette activité qui a évolué et qui impacte considérablement les entreprises de transport. Depuis plusieurs années, la part logistique dans les entreprises s’est développée. Avant les entreprises de transport étaient d’un côté et les plateformes de logistique de l’autre. Aujourd’hui les transporteurs possèdent leur propre service logistique/leur service logistique intégré. En termes de diffusion, nous avons opté pour plusieurs canaux : par courrier aux adhérents, mais aussi via nos sites respectifs. En effet  chaque fédération possède un intranet sur lequel le document existe en version dématérialisée. Tout un chacun peut également le récupérer sur le site de la Carsat. »

 

Rappel : Au nombre de six, les CTR sont des instances paritaires qui regroupent des représentants d’employeurs et de salariés d’un même secteur d’activité professionnelle. Ils ont pour principales missions d’identifier de nouveaux métiers et les risques associés, les nouvelles façons de travailler et de repérer les bonnes pratiques de prévention dans leur secteur d’activité puis d’informer et relayer ces dispositifs auprès des entreprises.

 

Contact : jean-pierre.jagodzik@carsat-nordpicardie.fr

Mots clés :