Piloté par Frédéric Fayard, ingénieur-conseil, le CTR 01 regroupe principalement les activités de métallurgie, l’automobile (industrie et réparation), la construction navale, aéronautique, spatiale et ferroviaire, la construction mécanique, la fabrication de matériels et d’équipements, les industries des composants et des équipements électriques et électroniques, ainsi que des activités diverses (appareils de contrôle, matériels optiques, prothésistes,…).

 

Les sujets des travaux récents de ce comité technique sont axés sur les machines et leurs interactions avec les salariés. Il est avant tout question de conformité, de maintenance, de formation et de sécurité, car au-delà d’une simple relation humain / outil, il y a une interdépendance donneur d’ordre / machine conforme et adaptée.

 

Et le CTR 01 l’a bien compris en créant un outil innovant et pratique : la boîte à outil interactive face au risque machine.

 

Acquisition et maintien en conformité des machines

 

Il est difficile de maintenir une machine en conformité sur le long terme. Et face aux charges financières inhérentes aux investissements dans un parc machine, il est important d’accompagner et de guider les petites et moyennes entreprises dans leurs choix.

 

D’où la création d’un document synthétique, prenant la forme d’un logigramme afin d’aiguiller le chef d’entreprise en fonction de ses besoins. Il balaie différentes approches en abordant les aspects conception, acquisition, utilisation et maintien en état de conformité des machines.

 

Interactif, il permet de naviguer aisément entre les thématiques et de s’y retrouver entre textes réglementaires, brochures INRS ou encore dossiers présents sur internet.

 

L’ergonomie du document a fait l’objet d’une attention particulière afin d’être optimisée pour une utilisation pratique et intuitive. Conçue pour être légère, la boîte à outil interactive peut s’enregistrer sur un poste informatique afin d’être consultée facilement ou être imprimée.

 

Retrouvez-là sur notre site internet !

 

Pontier, bon œil !

 

L’année 2013 a également vu la mise en avant d’une recommandation régionale à destination des opérateurs de ponts roulants, portiques et semi-portiques. Créée lors de la précédente mandature, elle sera de nouveau déployée tout au long de l’année 2014 dans le cadre d’un Plan d’Action Régional (PAR).

 

Au menu, des préconisations concernant les conditions d’utilisation des ponts roulants, une présentation de l’équivalence aux Certificats d’Aptitude à l’utilisation en sécurité des ponts roulants délivrés en Carsat Alsace-Moselle et en Carsat Nord-Est, les principales références réglementaires et normatives, la documentation INRS de référence, ainsi que de riches annexes (schémas, référentiels, fiches d’évaluation, exemples,…).

 

Les dangers du toilage manuel

 

Page 11 Reco_pontierLe comité technique voit plus loin : il prépare une recommandation concernant les opérations de toilage sur tour. En effet, cette activité, trop souvent opérée manuellement, présente des dangers et de nombreux accidents graves pourraient être évités. Ainsi, une évaluation des risques dans les activités de toilage et les préconisations qui y sont associées sont en cours d’écriture.

 

L’objectif de cette recommandation est de proscrire le toilage manuel par la mise en œuvre de mesures de prévention techniques, organisationnelles et humaines adaptées et basées sur les 9 principes généraux de prévention.

 

 

Comme vous en conviendrez, les sujets ne manquent pas et ce CTR a encore une longue liste de projets à réaliser dans les années à venir.

 

 

 

Témoignage

Un avis sur le comité, son fonctionnement, ses projets ? Laissons la parole à Frédéric Fayard qui en est le pilote : « Au sein d’un fonctionnement collégial, comme le propose tout Comité Technique Régional, il est extrêmement intéressant de pouvoir travailler à des projets aussi techniquement aboutis que les recommandations que nous avons pu produire ces dernières années. Ces documents poussent les entreprises à aller encore plus loin sur le champ de la prévention. Nous proposons ainsi des outils attendus ou quelquefois « poil à gratter », mais toujours complémentaires aux brochures éditées par l’INRS.

Une fois le projet décidé et l’avis favorable du Comité Technique National obtenu, le travail collectif permet d’apporter de nouvelles approches et des idées innovantes, autant en termes de fond, de forme que de diffusion. Pour exemple, lorsque nous sommes partis sur le projet de création d’un outil concernant les machines et leur conformité (voir l’outil « Comment acquérir ou maintenir en état de conformité une machine, boîte à outils interactive » sur le site internet de la Carsat), nous étions loin d’imaginer le résultat de ce que nous avons créé ! C’est doucement, par petites touches, et surtout collectivement, que l’idée de le rendre interactif est intervenue. Et ces échanges reflètent vraiment la force et l’intérêt du CTR : par nos horizons divers, nos expériences variées et nos sensibilités différentes, nous apportons chacun notre pierre à l’édifice. Ensemble, nous allons plus loin ! »

Contact : frederic.fayard@carsat-nordpicardie.fr