Une étude est en cours de rédaction et sa sortie est prévue pour le 1er semestre 2016. 

Pour patienter, il vous est proposé aujourd’hui un extrait/synthèse mettant l’accent sur la sinistralité AT/MP et les branches professionnelles les plus exposées.

 

Au (presque) milieu de la campagne européenne « Les risques psychosociaux : mieux prévenir pour mieux travailler » lancée par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) en avril 2014, il était essentiel pour les services de la Carsat Nord-Picardie de procéder à une étude référence concernant les RPS sur notre territoire.

 

En effet, de nombreuses publications de statistiques et d’analyse existent concernant les risques physiques plus « traditionnels », cependant en dehors des quelques maladies professionnelles reconnues en lien avec les RPS, peu d’éléments chiffrés, ou disséminés dans plusieurs publications, existent réellement sur notre grande région.

 

Ainsi la Carsat Nord-Picardie avait pour projet de compiler toutes les données connues, fiables et disponibles afin de mieux identifier le risque, de mieux cibler les populations et secteurs d’activité les plus exposés… et de vous en informer.

 

Le fruit de ce travail, sobrement intitulé « Les risques psychosociaux : statistiques de santé perçue, exposition professionnelle, violences au travail, maladies, inaptitudes », est attendu pour le premier semestre 2016.

 

Quelles informations dans l’étude complète ?

 

rps syntheseBasée sur les données Assurance maladie – Risques Professionnels, cette étude (et la synthèse que nous vous proposons aujourd’hui) s’appuie également sur les chiffres de l’Observatoire Evrest*, l’enquête Sumer 2010**, les maladies à caractère professionnel*** et l’enquête sur les inaptitudes.

 

On y reviendra notamment sur les facteurs de risque, les plaintes des salariés en lien avec les contraintes au travail, les accidents du travail en raison de violences au travail, les maladies professionnelles liées à des troubles psycho-sociaux reconnus ou non reconnus, les inaptitudes pour troubles mentaux et du comportement… à la fois par le biais des statistiques, mais également par leur analyse.

 

 

 

 

Retrouvez un extrait de l’étude complète, à paraître dans quelques semaines.

 

*L’Observatoire Evrest collecte des indicateurs sur le travail et la santé par le biais d’un questionnaire administré par les équipes de santé au travail.

**L’enquête Sumer 2010 est une enquête nationale qui décrit les contraintes organisationnelles ainsi que les expositions professionnelles de nature physique, biologique et chimique.

***Selon les résultats du programme de surveillance des maladies à caractère professionnel.