Et si vous faisiez comme ces deux entreprises ?

 

Une aide financière qui permettrait d’améliorer la performance de mon entreprise ? De quoi parle-t-on ? La Carsat Nord-Picardie propose des aides financières sous conditions. Ces aides sont une opportunité à saisir pour améliorer la santé et la sécurité de vos salariés, et ainsi miser à long terme sur la performance, les connaissances, l’expérience et le maintien dans l’emploi. Et cela n’a pas de prix.

 

Dans le cadre de l’Action Nationale « Réduction de l’exposition aux fumées de soudage à l’arc » de l’Assurance Maladie – Risques Professionnels, la Carsat Nord-Picardie s’engage à limiter l’exposition des salariés. En effet,  ces fumées peuvent causer des atteintes neurologiques ainsi que des effets délétères sur le système broncho pulmonaire. Elles sont classées par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) « possiblement cancérogènes pour l’homme » (Catégorie 2B).

 

Ainsi, investir pour la santé et la sécurité de ses salariés, c’est investir dans sa propre performance.

 

Pour vous accompagner dans votre démarche de réduction de l’exposition de vos salariés à ce type de polluants, la Carsat Nord-Picardie a signé, avec certains fournisseurs de matériels de soudage et de ventilation, une charte d’engagement vous permettant d’obtenir les meilleures solutions dans le respect des objectifs et préconisations de l’institution prévention.

 

Pour compléter cet accompagnement, vous pouvez, également sous certaines conditions, bénéficier d’aides financières auprès du service Incitations Financières vous permettant ainsi de finaliser vos projets en prévention. Cette liste de fournisseurs ainsi que les modalités d’obtention des aides financières sont accessibles en cliquant sur le lien.

 

Voici deux témoignages d’entreprises qui ont saisi cette opportunité…

 

L’entreprise Gorguet (62) a bénéficié d’une aide financière ! Et pourquoi pas vous ?

 

La SARL GORGUET, 8 salariés, est située à Hermies dans le Pas-de-Calais. Elle fabrique des cabines pour engins, des carters et des portails. La santé des salariés a toujours été une préoccupation importante pour Alain Gorguet, son gérant. Mais grâce aux aides financières, il a pu aller encore plus loin…

 

La Carsat Nord-Picardie avait attiré l’attention de Monsieur Gorguet en 2013 à propos des dangers liés à la toxicité des fumées de soudage. Dès 2014, l’entreprise est passée à l’action en étant accompagnée par son service de santé au travail, l’AISMT de Cambrai et par le contrôleur de sécurité de la Carsat Nord-Picardie.

 

Alain Gorguet : « Une petite entreprise comme la nôtre a besoin quelquefois d’une aide extérieure pour avancer. Les investissements en santé et sécurité ont forcément une répercussion sur l’ensemble de nos projets d’investissements. Mais c’est un choix que j’assume : j’ai investi dans la santé de mes salariés. A terme, nous éviterons le coût économique et humain des maladies professionnelles.

Nous avons fait l’acquisition d’une table aspirante qui nous permet de réaliser certains travaux de meulage et de soudures spécifiques, et surtout avons  équipé trois soudeurs de torches aspirantes. Dans un premier temps, les soudeurs craignaient de perdre de l’aisance au travail compte tenu que la torche est plus volumineuse et que la gaine d’aspiration peut parfois être gênante car ils sont appelés à se déplacer autour des ensembles à réaliser. Mais très rapidement les nouvelles conditions de travail ont été acceptées et appréciées, l’état des filtres d’aspiration est un argument choc et déterminant pour convaincre le personnel.

Nous essayons de faire au cas par cas, en fonction de nos possibilités financières, la priorité étant bien entendu d’honorer tous nos engagements financiers et de maintenir un bon équilibre pour la survie de l’entreprise ».

 

La TPE a bénéficié d’une Aide Financière Simplifiée CMR-Soudage, soit 40 % de l’investissement pour l’achat de matériel de captage des fumées de soudage. Et vous, qu’attendez-vous ?

 Gorguet04

 

L’entreprise Religieux Frères (02), démarche participative et amélioration de la performance

 

Constructeurs de matériel agricole, plus particulièrement d’outils de travail du sol non-animés et de semoirs (fabrication de châssis mécanosoudés), l’entreprise RELIGIEUX FRERES a également une seconde activité concernant la motoculture de plaisance (vente et réparation). La fabrication du matériel agricole, plus particulièrement concernée par les fumées de soudage, est située sur le site de Vigneux Hocquet et concerne 15 des 25 salariés, dont les 3 soudeurs attitrés…

 

Vincent Maltzkorn, Directeur de fabrication : « Concernant les métiers exposés aux fumées de soudage, nous avons trois soudeurs à temps complet sur notre site de Vigneux Hocquet. Nous avions commencé à investir sur les postes à souder par la modification d’un premier poste, tout en préparant un projet d’amélioration des deux autres. C’est à ce moment-là que nous nous sommes intéressés à l’aide financière proposée par la Carsat Nord-Picardie. Nous avons donc pris contact avec la Carsat pour en connaître davantage. Découvrir cette opportunité, et la rencontre avec le préventeur de la  Carsat Nord-Picardie, a clairement modifié notre projet.

Nous avons toujours essayé de mettre en place des projets de prévention au sein de l’entreprise, par le biais de stages SST, mais également par l’amélioration des conditions de travail des salariés. Par exemple cela passe par de petits aménagements de confort du poste de travail, de l’éclairage et divers supports. Et cette amélioration continue occasionne également des gains pour l’entreprise.

Ainsi, un nouveau poste de soudage nous permet d’être meilleurs en qualité du travail comme en santé et sécurité : il produit moins de fumées et il est plus performant en termes de réglages. Cependant cela n’était pas suffisant pour nous car nous souhaitions vraiment protéger l’intervenant. Nous avons donc choisi de partir à la fois sur des aménagements tels que l’aspiration à la source via torche aspirante, mais aussi sur la protection directe de la personne avec les cagoules ventilées. Nous avons beaucoup travaillé à l’ergonomie du poste de travail en suspendant les dévidoirs sur des potences pour vraiment amener l’ensemble torche + dévidoir au plus près de l’opérateur afin qu’il ait le moins de difficultés possibles et que ce soit plus facile pour lui d’exercer ses tâches.

La concertation est essentielle : les salariés ont participé à la construction du cahier des charges pour vérifier que les propositions soient compatibles avec l’exercice du métier, des essais ont été faits avec les fournisseurs.

Grâce à  l’aide financière Carsat, nous avons pu monter un projet vraiment complet et performant. Sans cette aide nous nous serions limités vraiment à l’essentiel. Nous avons généralisé la prévention au  niveau des aspirations de fumées : torches aspirantes, cagoules ventilées, panneaux aspirants. L’investissement total représente aux alentours de 50 000 euros et la Carsat a contribué à hauteur de près de 45 %.

Quand on ouvre les torches aspirantes et que l’on regarde les poussières qui se trouvent dans le filtre, on voit tout l’intérêt du système. De même pour l’ensemble de l’atelier, hors poste soudage : les collègues bénéficient d’un meilleur air.

Pour conclure, il ne faut pas s’arrêter aux chiffres et aux retours sur investissement, mais regarder les conditions de travail et penser que leur amélioration permettra une amélioration de la qualité du travail et préviendra des maladies possibles. Le gain est vraiment double : pour le salarié et pour l’entreprise ».

 

Religieux01

 

 

Alors, convaincus ? Pour plus de renseignements, rapprochez-vous de votre contrôleur de sécurité de la Carsat Nord-Picardie et de notre page dédiée !