En réponse au vieillissement de la population, les politiques publiques vont dans le sens des demandes sociétales et favorisent le maintien à domicile du plus grand nombre. Le maître-mot est donc l’autonomie, préservée grâce à l’aide au domicile assurée par des professionnels.

 

 

Mais quelle prévention des risques est possible pour ces intervenants sur ce lieu de travail si singulier qu’est le domicile d’une personne aidée ?  Comment faire prendre en compte, par ce particulier, les conditions de travail des professionnels qui l’entourent ?
Les différents acteurs de l’aide au maintien à domicile des personnes âgées sont exposés, au même titre que les retraités, aux risques présents au sein des logements.

Depuis 2012, des évaluateurs du Direvp*, se rendent au domicile des personnes non concernées par le dispositif APA et en demande d’aide, pour évaluer leur situation et préconiser des plans d’aide personnalisés financés sur le fonds de l’action sociale de l’Assurance retraite. Pendant ce rendez-vous, l’évaluateur, formé  par les préventeurs de la Carsat Nord-Picardie, propose une visite du domicile du retraité et remplit un livret axé sur la prévention « Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute sécurité ».

Ce guide, créé par la Carsat Nord-Picardie en collaboration avec les évaluateurs, est expérimenté depuis juillet 2013. Il permet d’identifier pièce par pièce les risques du domicile, d’aiguiller vers des solutions d’amélioration de l’habitat et surtout, est conservé au domicile afin de créer du lien entre les différents intervenants et les familles.

Accessibilité du logement, sécurité des couloirs et des escaliers, mais aussi conditions de préparation des repas, chaque pièce est vue au travers des activités qui s’y déroulent. Parce-que les risques au domicile sont avant tout des risques partagés par les personnes âgées et les intervenants, ce  guide permet de préconiser des améliorations… pour la sécurité de tous.

 

*Le Direvp, ou Dispositif Inter-Régime d’EValuation et de Prévention, est un Groupement de Coopération Sociale et Médico-sociale dont le champ d’action couvre les deux régions, créé à la fois par la Carsat Nord-Picardie, la MSA, le RSI et la Carmi Nord – Pas-de-Calais et Picardie, il a vocation à effectuer les évaluations pour les institutions et à passer des messages de prévention auprès des retraités