Pas toujours évident de travailler dans un secteur fortement réglementé, et pourtant…

 

Les « Brayons », vous connaissez ? C’est ainsi que se nomment les habitants de Bray sur Somme, petite ville de 1200 habitants entre Amiens et Péronne. Et si nous attardons quelques secondes sur ce charmant gentilé, c’est parce que la commune abrite l’entreprise Chivé Panet, dont l’activité de désamiantage s’exerce en toute prévention et dans un respect de la réglementation qui nécessite pédagogie auprès des clients. Témoignage…

 

Petite entreprise de couverture, la société Chivé Panet de Bray sur Somme s’est spécialisée dans le désamiantage il y a maintenant 5 ans. Pour répondre à la nouvelle réglementation, elle a formé l’ensemble de ses salariés ainsi qu’un des deux gérants au retrait des matériaux amiantés. Elle a obtenu sa certification par QUALIBAT en 2014. Afin de valider ses processus dans le respect de la nouvelle valeur limite d’exposition des salariés de 10f/l, elle réalise des chantiers test dans lesquels elle déploie des procédés permettant d’être le moins émissif possible.

 

Avec des niveaux d’exposition sur opérateur équivalent à 10% de la valeur limite mesurés par les laboratoires accrédités, les résultats sont là. Seul bémol, les méthodes déployées demandent du temps et multiplient les durées d’intervention et majorent donc les coûts. Conséquence, les devis débouchent un peu plus difficilement sur des contrats et la concurrence est rude !!!

 

chivepanet01

 

Le respect de la réglementation comme préalable…

 

M. Panet, cogérant de l’entreprise : « Les donneurs d’ordre ont peu connaissance de leurs obligations et ont tendance à choisir le moins disant ! Des actions d’informations auprès des collectivités et principaux maîtres d’ouvrage, me semblent nécessaires afin qu’ils puissent choisir l’entreprise qui respecte au mieux la réglementation ! »

 

Cyril Delaage, contrôleur de sécurité de la Carsat Nord-Picardie : « Les efforts de prévention de l’entreprise Chivé Panet en matière de prévention d’inhalation de poussières d’amiante sont d’ailleurs très importants. Ils leur ont permis d’une part de renforcer la protection des salariés lors des opérations de retrait d’amiante mais également de limiter fortement la pollution environnementale. Cette TPE de 5 salariés est consciente des risques professionnels auxquels ils sont confrontés et a investi fortement pour les prévenir ».

 

Parmi les derniers investissements notables de l’entreprise :

  • Des échafaudages MDS,
  • des remorques,
  • des bungalows de désamiantage 5 compartiments.

Pour ces matériels, ils ont pu bénéficier d’une aide financière de la part de la Carsat. Une grue sur remorque équipée d’un panier nacelle est en prévision…

 

chivepanet02

 

…pour un meilleur niveau d’information face à l’amiante

 

Concernant les Donneurs d’Ordres, la Carsat Nord-Picardie a engagé un programme destiné à les sensibiliser sur leurs responsabilités vis-à-vis de l’amiante (y compris lors d’opérations de désamiantage ou de travaux sur des Produits ou matériaux pouvant contenir de l’amiante). Nous pouvons citer :

  • des actions de communication sur le sujet (nos « rendez-vous de la prévention », des conférences, un dossier amiante sur le Webzine Entreprendre-Ensemble.info),
  • mais aussi des formations à destination des Donneurs d’Ordres sur leur responsabilité vis-à-vis de l’amiante (y compris lors de la réalisation des travaux) qui seront réalisées fin 2016 et tout au long de l’année 2017 par la Carsat Nord-Picardie en collaboration avec la Direccte Nord-Pas-de-Calais Picardie et l’OPPBTP.

 

chivepanet03

 

Cyril Delaage conclut : « Je conseille également de se référer, par exemple, au guide « Amiante à l’attention des donneurs d’ordre » élaboré par les institutionnels de la prévention de la région Bourgogne Franche-Comté. Celui-ci a pour vocation de rendre accessible les évolutions réglementaires « amiante » de 2011 à 2013 et accompagner les donneurs d’ordre dans leur mise en œuvre ».

 

Contact : cyril.delaagedemeux@carsat-nordpicardie.fr