Retrouvez l’ensemble des données et leur analyse !

 

Recueil de chiffres présentés sous forme de tableaux, de graphiques et de cartes, l’Atlas régional de la santé au travail dresse l’état des lieux des risques professionnels et des expositions professionnelles des salariés des Hauts-de-France complété par des données contextuelles sur la santé des habitants et l’économie de la région. Dédié à la définition des priorités d’action en matière de prévention, l’Atlas de la santé au travail contient également des éléments pouvant être mobilisés pour convaincre les entreprises à la mise en place de mesures de prévention des risques professionnels.

 

Dans le cadre du Plan Régional Santé Travail 2016-2020, la Direccte, la MSA, le ex-RSI et la Carsat Nord-Picardie ont travaillé en compagnie de l’OR2S, de Santé Publique France, des Services de santé au Travail, de l’Université de Lille et de l’ISTNF pour compiler leurs données statistiques et leur adjoindre une analyse permettant de déceler des évolutions.

 

Un Atlas, ou l’outil parfait pour dominer l’information

Véritable mine d’or et état des lieux photographique de la santé tant publique que professionnelle des habitants des Hauts-de-France, l’Atlas 2018 permet de présenter des données et d’en tirer des bilans par l’identification de tendances, mais aussi de singularités tant au regard de la comparaison entre les secteurs d’activité, mais aussi entre les territoires et bien évidemment par rapport aux années précédentes.

 

Vous y trouverez, au sommaire :

 

  • Le contexte sociodémographique et économique
  • La santé des habitants des Hauts-de-France
  • Les accidents du travail
  • Les maladies professionnelles
  • Le coût du risque professionnel
  • L’enquête régionale sur les inaptitudes médicales
  • L’observatoire Evrest, évolutions et relations en santé au travail
  • Les maladies à caractère professionnel
  • Le diagnostic des 28 zones d’emploi
  • L’activité des Services de santé au travail en 2017
  • Les actions en milieu de travail par la Mutualité Sociale Agricole

 

Qu’y apprend-on ?

 

Territoire fragilisé au niveau social, économique et sanitaire, la région Hauts-de-France demeure en 2017 sur-exposée aux accidents du travail et aux maladies professionnelles avec des sinistres plus fréquents qu’en moyenne en France. Mais cette sur-sinistralité est en partie expliquée par la structure des activités régionales. Certains secteurs très accidentogènes sont plus présents en région qu’en France, comme par exemple l’intérim, l’entreposage ou l’aide à domicile.

 

Les maladies professionnelles sont le plus souvent des troubles musculo-squelettiques même si les maladies liées à l’amiante et les surdités demeurent très présentes en Hauts-de-France. La reconnaissance des troubles psychosociaux poursuit sa progression bien que nombre de cas ne sont encore probablement ni déclarés ni reconnus.

 

Le risque professionnel continue d’engendrer des arrêts de travail dont la durée moyenne s’allonge, des incapacités permanentes en nombre important, des inaptitudes dont l’issue est souvent l’invalidité, et des frais importants imputés aux entreprises.

 

La synthèse présentant les points essentiels du diagnostic régional

 

Saisir rapidement les principaux enjeux de la santé au travail en région Hauts-de-France, telle est la promesse de la synthèse de l’Atlas régional intitulée « Une sinistralité en recul à l’exception des troubles psycho-sociaux ».