Anticiper et préparer le retour à l’emploi des assurés en arrêt de travail depuis plus de trois mois est la mission de la Prévention de la Désinsertion Professionnelle (PDP).

Ces cellules locales de concertation sont composées de représentants de la Cpam, du service social de la Carsat Nord-Picardie et du service médical. Leur objectif est de maintenir dans leur emploi des personnes qui rencontrent des problèmes de santé.

 

Médecin2Adapter le poste de travail

 Les solutions possibles ? Une reprise de travail progressive, un allègement du temps de travail, un aménagement de poste ou un reclassement à un autre poste, un bilan de compétences ou encore une formation pour développer des compétences et occuper de nouvelles fonctions. Ces mesures requièrent l’adhésion préalable de l’assuré et l’accord de l’employeur puisque cela aura un impact sur l’organisation de l’entreprise.

 

Arrêt de travail et bonnes pratiques

Des campagnes de communication sont menées auprès des médecins et des salariés pour leur rappeler leurs droits et devoirs en matière d’arrêts de travail. Les médecins généralistes sont sensibilisés aux problématiques liées à l’emploi et invités à prescrire des arrêts d’une durée cohérente avec la pathologie, contribuant ainsi à la régulation des dépenses. Quant aux salariés, ils connaissent les « règles du jeu » en cas d’arrêt de travail : prévenir l’employeur, envoyer leur arrêt de travail à la Cpam sous 48 heures, respecter les horaires obligatoires de présence à domicile.