La (déjà) très riche collection des AT/MP évitables s’agrandie.

 

Les principes généraux de prévention, vous connaissez ? Evidemment. En lien direct avec la planification de la prévention, l’analyse des accidents de travail et des maladies professionnelles est un pré-requis essentiel pour décoder les situations, comprendre et progresser. Bien entendu, on ne saurait que vous conseiller d’analyser vos propres maladies professionnelles, accidents, incidents, presqu’accident, mais aussi d’examiner ceux des autres. En matière de prévention des risques professionnels, c’est formateur d’être fort… mateur !

 

Silicose pour un maçon…

 

Fruit de la réflexion et de l’analyse d’un groupe de travail réunissant la Direccte, l’OPPBTP, l’AST et la Carsat Nord-Picardie, la série AT/MP évitables continue son chemin… qu’on espère pédagogique pour vous, que vous travaillez dans la construction ou non.

 

Si vous n’avez pas l’honneur de connaître ces publications, c’est simple : une situation d’accident de travail, une première analyse de l’entreprise (pistes organisationnelles, techniques et humaines), une seconde analyse étayée d’un arbre des causes, enfin, d’autres pistes d’actions plus globales autour de la thématique de l’accident du travail ou de la maladie professionnelle en question.

 

 

Le nouveau numéro vous présente la situation suivante : Un maçon d’une petite entreprise, embauché depuis 1992, effectue des interventions de sablage de façade. Suite au constat du pneumologue, il déclare une maladie professionnelle liée au tableau de reconnaissance n°25 (affections dues à la silice cristalline, aux silicates cristallins, au graphite ou à la houille).

 

Pour en savoir encore plus, n’oubliez pas des axes essentiels comme la publication INRS ED 833 « Face aux accidents : analyser, agir » ou la formation « Analyser un accident du travail ».